Vous êtes ici : Accueil > Matières > E.S.T. > Sur la piste des espaces naturels sensibles
Publié : 28 juin 2017

Sur la piste des espaces naturels sensibles

Les élèves de sixième du collège de Frasne ont été sensibilisés à une précieuse ressource naturelle : l’eau, ressource que l’on doit partager et préserver.
C’est dans le cadre de l’EST (enseignements des sciences et de la technologie) que ce projet a pu être réalisé sous la responsabilité de deux professeurs Mmes André et Serrette, en partenariat avec le CPIE du Haut Doubs.
Les élèves de sixième en tant qu’explorateur de leur environnement proche ont eu pour mission de découvrir dans leur territoire (village et communauté de communes) :
- le cheminement de l’eau (de la source à leur maison)
- la récupération et le traitement des eaux usées
- les différentes zones humides (mare, étang, ruisseau, rivière, lac, tourbière, marais …)

Après la collecte des informations auprès des familles, mairie, techniciens, le constat fut établi : l’eau est indispensable à nos activités humaines, comment se la procurer et l’utiliser tout en préservant les milieux naturels ?
Tout commence en classe avec une présentation des différents milieux humides de la vallée du Drugeon avec un intérêt particulier sur le lac de l’entonnoir de Bouverans, les élèves découvrent également la réglementation et les protections avec les animateurs du CPIE : connaissez-vous Ramsar, Znieff, Zico, Natura2000 ?

« Tout devient plus clair quand on est sur le terrain », c’est avec nos animateurs : Elodie, Camille, Simon que nous nous rendons sur différents Espaces naturels sensibles (Lac de Bouverans, Les tourbières de Frasne et le Drugeon), pour la découverte de la faune aquatique, la flore des milieux humides, la lecture de paysage …

Ces ateliers ont permis aux élèves avec une approche pratique et naturaliste d’acquérir de connaissances sur la biodiversité de ces milieux naturels et de développer une nouvelle attitude à l’égard de leur environnement si proche et pourtant si loin de leur centre d’intérêt.

La visite à la station d’épuration avec le technicien Manoël, n’a laissé personne insensible, les odeurs, la vue de ces eaux boueuses, la quantité d’eau à retraiter…

Cette rencontre a marqué les esprits de nos explorateurs, notre objectif a été atteint.
Les activités en classe en EST ont permis d’approfondir les connaissances scientifiques sur la matière, les états de l’eau, la décantation, les sources d’énergie...

Le dernier déplacement s’est réalisé en VTT (développement durable) sur le site des tourbières de Frasne où chacun a pu découvrir ce paysage magnifique du « grand nord » avec une biodiversité surprenante : les tapis de sphaigne (mousses) qui se gorgent d’eau,les linaigrettes et non vinaigrettes avec leurs boules blanches, les droséras, les fameuses plantes carnivores ...le tout sonorisé par un concert bruyant des grenouilles vertes et le chant mélodieux du pipit farlouse...et que dire des libellules et papillons ? Dans ce décor magnifique, les animateurs nous ont fait comprendre l’importance des tourbières dans la régulation des inondations, dans le stockage de l’eau, ce sont de vraies éponges ! Nous avions enfin les réponses à toutes nos questions.


Quelques réflexions des élèves de sixième :
« j’ai appris que les lingettes ne se jettent pas dans les toilettes car ça embêtent les personnes qui y travaillent » ; « Il y avait de beaux paysages au lac de Bouverans » ; j’ai ressenti beaucoup de bonheur avec moi et la nature », « Maintenant je sais d’où vient l’eau et où elle est traitée et comment. » ; « Dans les tourbières, c’était différent, il y avait des espèces de plantes que je n’avais jamais vu et on entendait les grenouilles, les oiseaux, c’était beau ! », « si je le peux je reviendrai avec mes parents pour leur montrer et leur expliquer »

Les enseignants ont tiré un bilan très positif de cette expérience en EST, en croisant nos disciplines autour d’une thématique d’éducation à l’environnement et au développement durable, qui place l’élève acteur de ses apprentissages. Encore un grand merci à tous.