Vous êtes ici : Accueil > Matières > C.D.I. > Actualités > Un auteur au CDI : Cathy Ytak
Publié : 17 octobre 2014

Un auteur au CDI : Cathy Ytak

Ce vendredi 17 octobre, Cathy Ytak est intervenue auprès des élèves de 4D du collège dans le cadre du 24ème salon du livre de Pontarlier.

Les élèves avaient préparé la rencontre avec leur professeur, Mme Brutillot. Chacun d’eux avait lu au moins un livre de l’auteur et préparé des questions concernant son œuvre et son métier d’écrivain.
Cathy Ytak a donc répondu avec humour et modestie à toutes les questions des élèves, qu’elle a trouvés particulièrement agréables et intéressants..

Voici quelques extraits de l’entretien :

- Quand avez-vous choisi de devenir écrivain ?
Je n’ai pas vraiment choisi, j’ai toujours écrit, d’abord pour moi, puis, petit à petit, pour les autres. Et ce qu’on écrit pour soi est souvent différent de ce que l’on publie. J’écris depuis 40 ans mais je publie depuis 15 ans seulement.
Par ailleurs, ce n’était pas forcément ma voie à l’origine : je n’ai même pas le BAC ! Juste un CAP de reliure. Il faut dire que je n’étais pas très bonne élève...Et que je faisais beaucoup de fautes d’orthographe ! (rires) ;

- D’où vient votre inspiration ?
Pas spécialement des livres ou des films que je vois. Je me contente d’en profiter. Je m’inspire surtout de la vie quotidienne, d’informations diverses et surtout des lieux. Je marche beaucoup...Mes histoires sont issues du mélange de toutes ces données (mais on ne retrouve jamais l’information initiale qui a été « digérée » et mélangée à d’autres).

- Comment vous y prenez-vous pour écrire un livre ?
En fait, je commence souvent par la fin. Puis j’ajoute des morceaux du milieu... et je relie tout cela. J’écris une grosse masse de texte pour mon premier jet. En général, sur le coup, j’en suis très satisfaite. Puis je laisse reposer quelques temps avant de relire. Et alors là, le plus souvent, je trouve cela très mauvais et je suis désespérée. Puis je me raisonne et j’entame un gros travail de coupe, de réduction. J’enlève des morceaux, je simplifie des phrases...Mais c’est ma façon de faire à moi.
Je connais d’autres auteurs qui fonctionnent différemment et partent de quelques idées phares qu’ils étoffent par la suite.

- Quand avez-vous publié votre premier livre ?
En 1999.

- Est-ce que vous gagnez bien votre vie ?
Avec les livres, non. Savez-vous qu’un auteur ne touche que 8 à 10 % du prix d’un livre ? La plupart du temps, je touche environ 50 centimes par ouvrage vendu. Et même une fois que tous les livres tirés ont été vendus, je touche rarement plus de 2000 euros en tout.
Je suis donc obligée de compléter mes revenus.
En cumulant les traductions (du catalan au français), les interventions auprès du public (salons, classes, ateliers,...) et les ventes de mes livres, j’arrive au mieux à toucher le SMIC ... Mais je ne me plains pas car j’aime mon métier. Et j’ai d’autres avantages : je peux m’organiser comme je veux et faire des choses variées, des choses qui me plaisent. Donc je ne gagne pas beaucoup d’argent mais je suis très heureuse...

Etc...

Suite à cette rencontre, Cathy Ytak a quitté le collège ravie d’avoir rencontré des élèves aussi formidables. Elle était sincèrement enchantée de cette séance, de la qualité des questions des élèves et de leur implication.

Un grand merci à eux !

Biographie.
Cathy Ytak est née le 16 juin 1962, en Seine-Saint-Denis, près de Paris.
Après des études de graphisme et de reliure artisanale, elle fait de nombreux petits boulots : des ménages et des surveillances de cantine, du dessin archéologique et de la reliure, des vacations dans un centre de tri P.T.T et des gardes d’enfants.
Puis elle travaille pendant sept ans dans un magasin de photo.
Animatrice bénévole dans des radios libres (Radio Libertaire et Radio País), elle se dirige ensuite vers le journalisme professionnel et l’écriture (elle a collaboré notamment à des revues comme "Archéologia" "La vie au Soleil", "Maison et Nature", "Macfun", "Macworld","Compétentes Médicales" etc.)
Elle travaille pendant deux ans comme attachée de presse pour les Editions Encrage, à Amiens, puis devient lectrice pour les éditions Denoël de 1996 à 1998.
Dans le même temps, elle devient traductrice de catalan.
Son premier roman "Place au soleil", est publié en 1999.

Aujourd’hui, elle écrit des romans (aussi bien pour les enfants que pour les ados et les adultes) et des livres de cuisine, et traduit du catalan vers le français les auteurs qu’elle aime. Elle partage son temps entre la région parisienne et un petit village du Haut-Doubs.

Sa production littéraire est semblable à son parcours professionnel : diverse et variée.

Elle a écrit notamment :

- Rien que ta peau, roman ados/adultes, Actes Sud junior, collection "D’une seule voix", 2014 (nouvelle édition).
- Livraison d’amoureux à domicile, éditions Syros, collection mini-Syros roman, 2014.
- Le garçon des rives (Cathy Ytak) / Le garçon d’écume (Thomas Scotto), éditions du Rouergue, collection "Boomerang", 2013.
- Le retour de la demoiselle, roman jeunes ados, éditions L’École des Loisirs, 2011.
- Il se peut qu’on s’évade, roman ados/adultes, photographies de Gérard Rondeau, éditions Thierry Magnier, collection "Photoroman", 2011.
- Petits ruisseaux, album, illustration Vincent Mathy, éditions Sarbacane, 2011.
- 50 minutes avec toi, roman ados/adultes, éditions Actes Sud junior, collection "D’une seule voix", 2010.
- Les aventures du livre de géographie qui voulait voyager avant de s’endormir, théâtre pour enfants, éditions Syros, 2010.
- Une chaise vide, petit roman jeunesse, Cornelsen Verlag, 20091.
- Ainara, in "A chacun sa cabane", collectif. éditions La cabane sur le chien, 2009.
- Rien que ta peau, roman ados/adultes, Actes Sud junior, collection "D’une seule voix", 2008.
- Rendez-vous sur le lac, roman jeunesse, éditions La cabane sur le chien, 2008.
- L’ombre d’Adrien, roman ados, éditions Syros, collection "Les uns les autres", 2007.
- Sept contes en balade, contes modernes pour enfants, illustrations de Corinne Salvi, Joëlle Gagliardini, Simon Kroug, éditions La cabane sur le chien, 2007.
- Une odeur de curry, petit roman jeunesse, illustrations Corinne Salvi, éditions MDI, 2007.
- Les murs bleus, roman ados/adultes, éditions Syros, 2006

Ainsi que bien d’autres titres et traductions en Catalan.

Elle a aussi reçu de nombreux prix tels que :
Le 9ème Prix de la pièce de théâtre contemporain pour le jeune public (ados) 6 en 2012, pour 50 minutes avec toi.
Prix "Tatoulu noir" 7 en 2012, pour 50 minutes avec toi.
Prix Lire en chœur en 2010, pour Rien que ta peau.
Prix des lycéens allemands 8 en 2008, pour Les murs bleus.
Prix NRP de littérature jeunesse 9 en 2007, pour Les murs bleus.
Prix 15-17 de la Foire du livre de Brive-la-Gaillarde 10 en 2006, pour Les murs bleus.
Prix Petit grain de sel en 2005, pour Octavi vend sa voiture.
(sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cathy_Ytak et http://www.cathy-ytak.net/ytakbiobiblio.html)

Un grand merci aux bénévoles du salon du livre, qui permettent chaque année à nos élèves de rencontrer des auteurs.